lundi 27 janvier 2020

Synthèse de notre rencontre avec le conseiller d'Adrien TAQUET - Mercredi 18 décembre 2019


Une délégation du CEPEnfance de quatre personnes a été reçue le 18 décembre 2019 au Ministère de la Santé et des Solidarités à l’invitation du cabinet d’Adrien Taquet : l’audience faisait suite à la demande du CEPEnfance et de l'Adresse faite au Président de la République remise à Monsieur Taquet lors des 30 ans de la CIDE à l’UNESCO le 20 novembre dernier.

L'objectif était de se faire connaître, de rappeler nos liens avec le HCFEA et surtout de discuter des six premières mesures d’urgence proposées dans l’Adresse (pour lire l'Adresse cliquez ici) et attendues par l’ensemble des organisations signataires.

Après une présentation du CEPEnfance et des différentes organisations qui le composent, Maxime Boidin, conseiller auprès d’Adrien Taquet a dans un premier temps énoncé les deux récents travaux du secrétaire d'état : la Stratégie nationale de Prévention et de Protection de l’Enfance (2020-2022) fondée sur un nouveau partenariat avec les départements , présentée à Marcq en Baroeul (59) le 14 octobre dernier, et le plan de lutte contre les violences faites aux enfants, présenté lors des 30 ans des droits de l’enfant.
Monsieur Boidin nous a déclaré que les compétences du cabinet s’étendaient au-delà de la protection de l’enfance dans une prise en considération de tous les enfants.

Dans un second temps, nous avons pu exposer les différents points présents dans l’Adresse. Les échanges ont été très courtois et nos propositions bien entendues. Néanmoins, il apparait assez vite que de nombreux dossiers concernant l’enfance sont davantage portés par d’autres ministères et que ce cabinet a sur certains dossiers un poids mesuré.

À notre remarque sur le nécessaire travail de transversalité des points abordés, et d’une approche globale de la prise en compte des besoins de tous les enfants dans les politiques publiques, Maxime Boidin indique que la stratégie gouvernementale adoptée, nécessite que chaque dossier soit porté auprès du Premier ministre pour arbitrage par seulement deux ministères. Il y a donc des compromis à faire avec les autres ministères.

Nous rappelons que c'est l’une des raisons principales qui nous fait appeler de nos vœux un ministère de l’Enfance qui serait directement placé sous l'autorité du premier ministre.

En fin d’audience, les représentants du CEP-Enfance rappellent la nécessité pour tous, d'espaces de réflexions et d'élaborations et notre conviction de construire les politiques avec les personnes concernées et non avec des dispositifs et protocoles descendants. Maxime Boidin s'engage à prendre en considération ce qui vient de lui être présenté et nous encourage à rester en contact directement par mail.

mercredi 20 novembre 2019

Pour une politique visionnaire avec des yeux d'enfants - Adresse au président de la République et au gouvernement

À l'occasion du 30ème anniversaire de la Convention internationale des droits de l'enfant, le CEP-Enfance soumet une Adresse au Président de la république et au gouvernement présentant des mesures d'urgence et des priorités à adopter en faveur des enfants et des adolescents.

Ce texte intitulé "Pour une politique visionnaire avec des yeux d'enfants" leur a été envoyé le 19 novembre 2019 et rendu publique le 20 novembre, à l'UNESCO, à l'occasion de la célébration du 30ème anniversaire de la CIDE.

Pour lire l'intégralité de l'Adresse en format PDF, cliquez ici.


Pour lire l'intégralité de l'Adresse en format JPEG, cliquez sur les images


 Pour lire l'intégralité de l'Adresse en format PDF, cliquez ici.


jeudi 12 septembre 2019

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE - NOTEZ DANS VOS AGENDAS : 21 SEPTEMBRE 2019 - 10h / 17h - Paris




Début du mois de juillet 2019, le comité d'animation du CEPEnfance s'est réuni afin de faire le point sur l'année écoulée (année scolaire) et a estimé nécessaire de rassembler les organisations signataires afin d'échanger autour des questions suivantes :
  • Quel bilan faire aujourd’hui des évolutions de la politique pour l’enfance ?
  • Quelle(s) thématique(s), quelle(s) position(s) mettre en avant, demain, pour donner la plus grande visibilité aux enjeux majeurs d'une politique de l'enfance ?
  • Quelle expression du CEPenfance au sein du HCFEA ?
  • Quel fonctionnement à l'avenir pour le CEPenfance ? 
Nous avons besoin d'être nombreux pour débattre sur ces points et de partager nos préoccupations communes. Nous vous donnons donc rendez-vous pour une 

Assemblée générale
Samedi 21 septembre 2019
de 10h à 17h
dans les locaux de l'association "Enfance et Musique",15 rue Etienne Marcel,
93500 Pantin, métro Hoche, ligne 5
(repas à la brasserie Brunello pour la pause déjeuner)

Si vous ne pouviez pas être présent, pourriez-vous répondre en quelques lignes aux quatre questions afin de les mettre au débat lors de l'AG ? (par mail : cep.enfance@gmail.com)

Le CEP Enfance depuis 2013

En 2013, plus de 90 organisations familiales, professionnelles et culturelles se sont rassemblées pour devenir le Collectif national Construire ensemble la politique de l’enfance (CEPE). Début 2014, Le CEPE lance un appel public (cliquer ici) pour qu’une "véritable politique de la petite enfance, de l’enfance et de la jeunesse soit co-construite, avec l’ensemble des acteurs concernés".
Depuis 5 ans, les enjeux avancés par le collectif se sont inscrits dans la continuité de cet appel. En outre, depuis plus de 2 ans, deux membres du CEPE représentent le collectif au sein du HCFEA.

Ainsi nous n'avons eu de cesse  de porter des revendications et de lancer des alertes en faveur des enfants : appel auprès des candidats à la présidentielle en 2017 (ICI) accompagné de 41 alertes rédigées par les organismes du CEPE (ICI), lettre ouverte au président Macron pour l'adoption de 5 mesures d'urgence pour les enfants (ici), réponse au plan de lutte contre la pauvreté des enfants (ici), ...). Nous avons également rencontré régulièrement différents représentants politiques et/ou techniques de la présidence de la République et des ministères (justice, santé, culture, ...) et nous avons organisé des assemblées générales du CEPE et des séminaires de travail.

Dans l'attente de se retrouver le 21 septembre 2019, nous vous souhaitons une bonne rentrée associative,


Le comité d'animation du CEPEnfance
le collectif CEPE -Construire Ensemble la Politique de l'Enfance-

dimanche 23 septembre 2018

Plan de lutte contre la Pauvreté, le Collectif CEPE réagit !

Le Président de la République a présenté sa stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté le 13 septembre dernier.

Le Collectif "Construire Ensemble la Politique de l'Enfance" (CEP-Enfance) a décidé de réagir en rédigeant une lettre ouverte au sujet des mesures de cette politique concernant les enfants et les jeunes. Dans ce courrier, le collectif sollicite aussi une entrevue pour partager avec le Président Emmanuel Macron, les enjeux et nos propositions.

Pour lire la lettre ouverte, cliquer ici

lundi 16 juillet 2018

Dans la suite de notre assemblée générale du 17 mars 2018, nous avons adressé une lettre ouverte au Président de la République lui demandant de prendre cinq mesures d'urgence pour la cause des enfants . Cette lettre a été envoyée en amont de la prise de parole du Président Macron devant le Congrès, le 09 juillet, où nous attendions qu’il présente ses orientations en matière de lutte contre la pauvreté des enfants et des jeunes et plus généralement sa politique en faveur des enfants. Lettre ouverte, qui a fait l’objet d’un communiqué de presse et a été envoyée également aux élus députés et sénateurs. En vous souhaitant à tous un bel été, nous vous assurons de notre détermination à poursuivre tous ensemble sans relâche notre combat en faveur d'une véritable politique pour l'enfance.   
Pour lire la lettre, cliquer ici

lundi 12 juin 2017

Suite à l'annonce du nouveau gouvernement le 17 mai 2017, le CEP-Enfance a rédigé un courrier à l'attention du Président, en réaction à l'absence de l'Enfance au sein des ministères. 
Vous trouverez la lettre ouverte du collectif en cliquant ICI

lundi 3 avril 2017

En vue des élections présidentielles le CEP-Enfance a souhaité interpeller les candidats quant à leurs propositions pour l’enfance, l’adolescence et la jeunesse. Un courrier leur a été adressé afin qu'ils puissent prendre position et s'engager sur les 10 propositions contenues dans la lettre. 
Vous trouverez la lettre ouverte du collectif en cliquant ICI

Leur a également été transmise, la compilation de 41 alertes de membres du CEP-Enfance qui ont tenu à rendre publiques leurs préoccupations majeures, pour atteindre une véritable politique globale et cohérente pour l'enfance et la jeunesse. 
Vous pouvez consulter les alertes en cliquant ICI.